:

Jean Vanier dans la paroisse de "La Joie de tout regrettant ".

L'activité de la paroisse orthodoxe de l'icône de la Mére de Dieu "La Joie de tout regrettant " aux cours de plusieurs ans est liée a la réhabilitation professionnelle des jeunes gens avec les restrictions intellectuelles et physiques.

Est plus détaillé voir :

LIAISONS INTERNATIONALES

L'Arche, "Foi et Lumière"

"Les pauvres et les faibles m'ont ouvert un grand secret de Messieurs Jésus Christ . Si tu veux aller aprés Lui, tu ne dois pas grimper en haut sur l'escalier du succés et du pouvoir, devenir de plus en plus important. Au lieu de cela, tu dois descendre en bas, pour se rencontrer et aller avec les gens brises et embrassés par la douleur. Et tu verras la lumiére brillant dans l'obscurité de leur pauvreté "
"Le don et la vocation se rencontrer avec le Dieu et avec une autre personne, Jésus Christ fait comme pour les capables et les forts, ainsi que pour les pauvres et les faibles. C'est de Lui la Bonne Nouvelle. On peut échapper du carreau de la peur, du violence, de l'haine et des relations détruites, qui sont si évidents dans notre monde. L'amour est possible, la communauté est possible. On peut se rencontrer avec une autre personne, qui ne ressemble pas à toi, et vivre avec lui dans une meme communauté."

- sont les mots de Jean Vanier, le fondateur des communautés connues à l'échelle mondiale "L'Arche" et "Foi et Lumiére", au centre de qui il y a des gens intellectuellement arriérés. Ces communautés ouvrent le secret de la présence du Dieu à petit, imperceptible, dans les relations humaines simples fondées sur la confiance, la foi et l'amour. Il y a maintenant plus de 120 communautés de l' Arche dans 23 pays du monde. L'essentiel à ceux-ci est la résidence commune des gens intellectuellement arriéré ou " pauvres " au sens Biblique de ce mot et " normals ", des gens ordinaires. La première communauté" L'Arche "était fondée en 1964. On a fondé les communautés" Foi et Lumière " en 1971, qui ont uni les Gens avec les restrictions, leurs parents et les amis pour les rencontres, les prières et les célébrations communes.

De 21 jusqu'au 28 octobre 2001 l'ergothérapeutiste de Bilefelde Ulrika Djurbek et la communauté orthodoxe "Foi et Lumière" de Moscou ont organisé l'arrivée de Jean Vanier à la paroisse de l'icône de la Mère de Dieu "La Joie de tout regrettant " à Minsk. La paroisse fait le travail divers avec les gens ayant les restrictions intellectuelles plus de 12 ans. La confirmation, la participation régulière aux offices religieux, la confession et la communion, les leçons de la Loi de Dieu, le travail et les études aux ateliers d'Eglise, le repas commun et la participation aux fêtes d'eglise donnaient la possibilité non seulement écouter de belles conversations de Jean Vanier, mais encore partager l'experience personnelle. La paroisse a organisé la visite de Jean Vanier au St.-Elizavetinskij monastère à Novinki, où à l'internat de psychonevrose avait lieu la conversation avec les soeurs de la misericorde et les travailleurs de l'internat. Les gens avec les restrictions , vivant à l'internat, donnaient le concert tendre, qui a confirmé leurs grandes possibilités. Jean Vanier a aussi prononcé le discours devant les étudiants de la faculté de la pédagogie sociale, les étudiants de l'Académie de la Culture physique et le sport, ainsi que devant les parents et les employés de BelAPDI et MI (Association Biélorusse des parents d'enfants - invalides et des invalides jeunes).
La paroisse a les relations avec les communautés orthodoxes "Foi et Lumière" en Russie. Les soeurs de la miséricorde participaient aux séminaires internationaux, qui étaient faits en Urkaine. Aujourd'hui à tous les continents on compte presque 3000 communautés "Foi et Lumière". En Urkaine il existe12 communautés, en Russie - 8. "Foi et Lumière" est le mouvement chrétien, et, comme est écrit à sa constitution, aspire pour que les gens intellectuellement arriérés et leurs familles trouvent la place à l'Eglise. "Foi et Lumière" à l'Eglise est toujours la présence de la souffrance, qui demande aux chrétiens de l'honnêteté devant le Dieu. En Russie les communautés existent auprès des paroisses orthodoxes.
En Biélorussie les communautés "L'Arche" ou "Foi et Lumière" sont absentes, il y a cependant dans toute la République un réseau entier des organisations parentales de BelAPDI et MI, qui font le travail quotidien avec les gens intellectuellement arriérés sur la réhabilitation, la réhabilitation de travail et l'éducation. En Biélorussie on compte les 64 structures de BelAPDI et MI.

Le travail avec les gens intellectuellement arriérés dans notre paroisse inclut la prière, et le travail, les voyages de pèlerin, et la réhabilitation physique, et la visite commune aux theéâtres, aux musées, les voyages à la campagne. Nos 62 employés avec les restrictions intellectuelles et physiques vivent avec la vie de la paroisse, ses joies et ses chagrins, en étant avec leurs parents comme la famille commune paroissiale.

 
     :  ,